La pointe de Miribel

Encore une balade sympathique à faire : la pointe de Miribel dans le Chablais.
Nous sommes bien récompensés à l'arrivée au sommet : en effet, le panorama est de toute beauté sur le lac Léman, le Chablais, la chaîne du Mont Blanc et les sommets environnants. Et d'ailleurs, la toponymie de Miribel signifie "Belle Vue".
Nous prendrons l'itinéraire Bogève, Plaine Joux et les Chalets d'Ajonc et démarrons la grimpée.
La pente est assez raide dès le début mais le parcours n'est pas très long, un peu plus d'une demi-heure pour le sommet. Un peu avant le sommet, nous découvrons un patrimoine religieux, encore très fréquenté de nos jours.
Les CHALETS D'AJONC, au fond MOLE
Les CHALETS D'AJONC, au fond MOLE
Nous sommes presque arrivés au sommet et découvrons un calvaire. Ces 17 colonnes de marbre rouge extrait de la montagne de Miribel, furent taillées en 1804 par Joseph Marie FELISAZ dit "le Miton", un tailleur de pierre de Villard. Il avait fait cette promesse lors de la campagne de Russie. Il fût quand même aidé par quelques villageois. Aucun salaire, on lui donnait seulement de quoi se nourrir. Au fil du temps, les colonnes se sont abîmées mais les villageois ont toujours pris soin des colonnes. Puis le calvaire a été restauré et certaines croix entièrement refaites.
LA CROIX SUR LA POINTE DE MIRIBEL
LA CROIX SUR LA POINTE DE MIRIBEL

Au sommet, magnifique vue sur le LEMAN et la vallée verte.

HABERE POCHE
HABERE POCHE

On peut aussi rencontrer des planeurs...

La pointe de MIRIBEL en automne

AU FOND, LE MONT BLANC
AU FOND, LE MONT BLANC
CHALETS D'AJONC
CHALETS D'AJONC

LA VIERGE A LA POINTE DE MIRIBEL
LA VIERGE A LA POINTE DE MIRIBEL

Écrire commentaire

Commentaires : 0