La Sardaigne : une ile à découvrir

Il a bien fallu s'éloigner de la Haute-Savoie et de la pluie... Voici donc quelques images de Sardaigne. Grande comme 3 fois la Corse mais avec une faible densité de population (69 habitants/km2), la Sardaigne est une des plus grandes îles de la Méditerranée (la 2ème après la Sicile). Les sardes vivent principalement de l'agriculture, de l'élevage (moutons, brebis) et du tourisme. Les éleveurs de brebis fabriquent l'inimitable fromage : "Pecorino".

Notre périple nous a menés de Budoni à la Costa Smeralda, puis à l'Ouest, à Alghero. Nous sommes ensuite remontés à Castelsardo, un village perché sur la colline, de toute beauté. Enfin, nous avons fait une excursion au centre de l'île, région de traditions sardes, à Nuoro puis à Orgosolo, le village des murales (prononcer mouralès).

 

Costa Smeralda et Porto Cervo

La fameuse Costa Smeralda (ou côte d'émeraude) est un des hauts lieux du tourisme de luxe. C'est le prince Aga Khan, tombé amoureux de cet endroit, qui a sorti de son anonymat cette côte et a créé de toute pièce, en 1962, un village de vacances de haut standing : Porto Cervo, devenu capitale de la Costa Smeralda.

Les architectes se sont inspirés de différents styles des côtes méditerranéennes : marocain, espagnol, italien... avec des tons allant du blanc à l'ocre et des formes arrondies de constructions troglodytes. Le tout est assez harmonieux.

Quant à la mer, elle est effectivement d'un bleu émeraude de toute beauté.

COSTA SMERALDA
COSTA SMERALDA
PORTO CERVO
PORTO CERVO

MARINA DE PORTO CERVO
MARINA DE PORTO CERVO
PORTO CERVO
PORTO CERVO

LA COTE DE PORTO SARDEGNA
LA COTE DE PORTO SARDEGNA

La province de SASSARI et Alghero

Depuis Budoni, nous allons traverser l'île en direction de l'Ouest. Nous découvrons un paysage montagneux, des troupeaux de moutons, des chênes liège en quantité, des vignes, la diversité des plantes du maquis...

Sur notre route, se dresse la remarquable et imposante Basilique de la Sainte Trinité de Saccargia, basilique romane. Elle a été bâtie à partir de 1116 et était appuyée sur une abbaye dont il ne reste que des ruines. Elle a été restaurée au début du siècle dernier et ses bandes alternées de basalte noir et de calcaire blanc sont remarquables.

Nous n'avons pas eu le temps d'entrer dans la basilique, dommage !

Nous arrivons à Alghero, à l'ouest de l'île. Elle fût fondée dans la première moitié du XIème siècle par une famille d'aristocrates génois : les Doria. C'est la 4ème plus grande ville de l'île, surnommée "la petite Barcelone", du fait des influences espagnoles du passé. On continue d'ailleurs d'y parler le dialecte catalan et ce n'est que depuis 1970 que la municipalité a décidé de traduire en italien le nom des rues sur les plaques. La ville a été fortifiée pendant l'époque catalano-aragonaise, il reste aujourd'hui environ 70% des fortifications de l'époque.

La spécialité d'Alghero, c'est le corail. Il ne faut pas manquer la "via Carlo Alberto" et ses bijouteries. Un choix incomparable de boucles d'oreilles, bracelets et colliers en corail est proposé !

Les remparts d'Alghero
Les remparts d'Alghero
Rue d'Alghero, au fond : Eglise St François
Rue d'Alghero, au fond : Eglise St François
A l'intérieur de la ville fortifiée
A l'intérieur de la ville fortifiée
Rue d'Alghero
Rue d'Alghero

Place espagnole dans la vieille ville
Place espagnole dans la vieille ville
Eglise San Michele
Eglise San Michele

Castelsardo

Nous quittons Alghero pour prendre la direction de Castelsardo, sur la côte nord-ouest de l'île. Il ne faut pas manquer la vue à l'arrivée de Castelsardo : depuis les hauteurs de la route, on a une vue plongeante sur la ville et le château des Doria, perché au sommet de la colline et dominant la baie. Le château a été construit au 12ème siècle par la famille Doria d'origine gènoise. Il abrite le musée de la vannerie méditerranéenne que nous avons visité. Du haut des murailles du château, la vue est majestueuse sur la côte. Il paraît qu'on peut voir la Corse par temps clair, ce n'était pas le cas ce jour-là.

 

Vue depuis le haut du chateau
Vue depuis le haut du chateau

Tour du chateau
Tour du chateau
Création d'objets en vannerie
Au musée de la vannerie
Au musée de la vannerie

Nuoro et Orgosolo

Après l'Ouest, nous prenons la direction du sud jusqu'à NUORO, au centre de l'île.

Cette région de la Sardaigne est montagneuse et ses habitants ont, depuis toujours, montré un fort esprit d'indépendance. Nuoro a longtemps été considérée comme un village de paysans et de bergers mais à la fin du 19ème siècle, elle est devenue la capitale administrative de la région et a connu un fort développement. Elle est devenue maintenant la capitale intellectuelle de l'île depuis que Grazia Deledda reçut le prix nobel de littérature en 1926. C'est une petite ville bourgeoise et cultivée, au coeur d'une nature sauvage.

Nuoro abrite le musée des arts et traditions sardes que nous avons visité.


Costumes traditionnels sardes
Costumes traditionnels sardes
Costumes de carnaval
Costumes de carnaval

Après le musée, nous visitons la Cathédrale Santa Maria Delle Neve à Nuoro.


Puis nous nous rendons à ORGOSOLO, village traditionnel de la Barbagia, célèbre pour ses peintures murales. Il y en a sur toutes les façades des maisons, plus de 150 oeuvres célébrant la résistance sous toutes ses formes. Les sujets sont variés et internationaux (guerre du Viet Nam, Sarajevo, les droits de la femme etc...) ou évoquent la vie quotidienne des Barbaricini.

Surprenant !

En voici quelques exemples :


Pour terminer, quelques plantes emblématiques de l'île et aussi la tortue de l'hôtel !

Quant aux orchidées sauvages, il y en a bien sûr en Sardaigne, notamment dans la région d'Oliéna, mais nous n'avons pas eu le temps...

Dernière chose, on mange très bien en Sardaigne, de très bons produits du terroir, fruits et légumes notamment. Les sardes sont très accueillants, toujours souriants. 

Bougainvillier
Bougainvillier

Myrte
Myrte

Ci-dessus, la myrte servant à la fabrication de liqueurs. On trouve la myrte rouge et la myrte blanche.

La tortue vit à l'hôtel, en toute simplicité !
La tortue vit à l'hôtel, en toute simplicité !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    fred et sophie (lundi, 27 mai 2013 17:04)

    Superbe reportage, paysage magnifique, dommage pour les orchidées
    Merci Odile pour le partage.
    Cordialement
    Fred et Sophie